Document sans titre
 
DBM Web-Design - Menu Horizontal modele01
L’église du Christianisme céleste de Côte d’Ivoire est née : Ediémou, Zagadou, Moulo, Amakou… font la paix
Le Révérend Pasteur Ediémou Blin Jacob, le Révérend Most Supérieur Senior Evangéliste Zagadou Akéblé Louis, le Révérend Most Supérieur Senior Evangéliste Moulo Nicolas, le Suprême Sénior Evangéliste Amakou Brou Alphonse, le Pasteur Agossou Denis et le Pasteur Patriarche SINKPON Maurice, ont convenu de la création d’une seule entité, par la signature de l’acte de réorganisation et de réunification. Dénommée ‘‘l’Eglise du christianisme céleste de Côte d’Ivoire’’, la nouvelle structure est dirigée par le révérend pasteur Ediémou Blin Jacob. Cette convention a été signée le 23 septembre 2012, à la Paroisse des troupeaux bénis de Port Bouët, en présence de la Directrice des Cultes, Mme Dao Aminata. Le document signé traite, entre autres, des questions d’adhésion des paroisses, de l’obtention de l’arrêté ministériel de fonctionnement, du Conseil Pastoral, et de l’ancrage pastoral mondial. Cette réunification est l’œuvre du Comité de coordination pour l’unification, dirigé par le Supérieur évangéliste Acka Kouamé Justin. Qui a prié l’autorité de bien vouloir les accompagner dans cette dynamique de réunification, à travers ce propos : «vous n’avez pas le droit de nous laisser diviser», a-t-il lancé à l’endroit de la Directrice des Cultes. Non sans inviter les fidèles à jouer leur partition pour la pérennisation de ‘‘l’Eglise du christianisme céleste de Côte d’Ivoire’’. Kanon Luc : “Je ne me reconnais pas dans cette structure” La cérémonie de réunification de l’église du christianisme céleste a été marquée par une tâche indélébile : L’absence de Kanon Luc, président du Diocèse de Côte d’Ivoire, tels que l’indiquent les textes déposés à l’Organisation de africaine de la propriété intellectuelle (OAPI). Joint au téléphone, hier après-midi, Kanon Luc a relevé que «ce sont ceux qui refusent de reconnaître les textes de l’OAPI, que j’incarne, qui se sont réunis». Mieux, il a souligné ne pas avoir été associé à cette action. «Je n’ai jamais été invité. Aucun courrier ne m’a été officiellement adressé. C’est seulement par la presse que je l’ai appris», nous a-t-il confié. Avant de déplorer que «chacun veut être chef, et personne ne veut accepter ce que Dieu nous a réservé». En guise de conclusion, il a laissé entendre que «nous sommes à l’écoute des dirigeants de l’extérieur. Le christianisme céleste est une religion importée». Voilà qui promet ; surtout que Ediémou a commis Zagadou de ramener Kanon Luc à la raison. RMK
Publié le

 
  COUPURE PRESSE
Quarantenaire du premier Pretre Ivoirien
En 2011, le Rv Pasteur EDIEMOU Blin Jacob, expliquait aux ivoiriens le rles qu'ont jou les leaders religieux dans le jeu [...]
  DIGNITAIRES CELESTE
  MESSAGES
Réunion du conseil pastoral de ce samedi 8 février 2014

Ce samedi 8 février 2014 à 16h, s'est tenue une réunion extraordinaire du conseil pastoral de côte d'ivoire en présence de [...]

OBEISSANCE ET AMOUR

L'Eglise marche avec l'obéissance et l'amour. Dieu n'a pas créé le démon ; c'est le démon qui s'est créé lui-même en [...]

         
Document sans titre
Copyright 2019 - Designed & Hosted by OOKINI GROUP - Tous droits réservés